Brûlerie Möka

  • Portrait Amuru 1
    UNE BRULERIE MARSEILLAISE

    Iris Michalon s’est formée à la torréfaction pour pouvoir exprimer toute la richesse aromatique de cafés de terroirs qu’elle a patiemment sélectionnés dans le monde entier auprès de petits cultivateurs. Elle a établi Möka, sa brûlerie artisanale, en 2019 dans le 5ème arrondissement marseillais.



  • Portrait Amuru 2
    VALORISER UNE FILIÈRE ÉTHIQUE

    Comme pour le vin, le café diffère selon les terroirs. Ils sont d’une grande variété et les plantations sont fréquemment entretenues par des familles depuis des générations. Partant à la rencontre de ces cultivateurs en Amérique Centrale et du Sud mais aussi en Afrique, la torréfactrice contribue au maintien de ces traditions familiales et à la valorisation du travail des agriculteurs.                                                                



  • Portrait Amuru 3
    PRÉSERVER L'ENVIRONNEMENT

    Consommer des cafés de terroir torréfiés localement, c’est valoriser une agriculture raisonnée et durable. En engagement que café Möka poursuit usque dans le choix de ses emballages, sans aluminium et entièrement recyclables, qui préservent les aromes délicats du café fraichement torréfié.



Suivez @maisongodillot sur Instagram